• Jessy

Être soi

Être soi ...

Cette formule peut sembler étrange de prime abord !

Comment ne pas être soi !?

C'est impossible, je suis, tu es, et il ne peut en être autrement !

Pour autant...


Dans la danse de la manifestation, de cette soi-disant séparation, cette expression me parle beaucoup. Dans ce jeu d'identification à une petite partie du tout, beaucoup de jeux ne sont pas assumés, de nombreuses expressions sont réprimées, de multiples talents non exploités, la peur bloque les rouages de l'élan vital et spontané.


Ce sont comme des petits bouts d'âme, des expressions du divin, des parfums uniques n'ayant pas encore offert tout leur arôme au monde car n'ayant pas découvert leur spécificité, leur singularité, ou peut-être l'ont ils découvert mais la peur est très présente, trop ... La peur ne ne pas être aimé(e) (avec toutes ses déclinaisons s'il vous plait ... rejet, abandon, jugement etc ... ) prend le dessus, ils n’ont pas encore rencontré leur propre beauté, ni réalisé leur complétude.

Ce sont comme de multiples visages de l'être, encombrés de mémoires traumatiques, d'histoires farfelues, d'idées à tout va, de concepts à vous faire tourner la tête.

Rencontrer chacune de nos énergies est un chemin qui se déroule tel un tapis rouge sous chacun de nos pas. Honorer chacune d'entre elles est essentiel, toutes nos énergies, y compris les « pires » car comment parler d’amour si celui-ci est excluant.

Aller avec ce courant est un art qui s'apprend avec l'expérience ...


Tant que l'être humain cherche l'amour à l'extérieur de lui, il vit comme une marionnette, en attente de ce qu'il va pouvoir recevoir de l'extérieur, récolter. Il est en quête de remplir ce soi-disant vide dans lequel il n'a pas encore eu l'occasion, ou peut-être le courage, de plonger ... pour s'apercevoir que de vide, il n'y a pas.

L'image de soi est omni-présente et très importante, elle est prise pour la réalité et tout est mis en place pour qu'elle soit la meilleure possible, et surtout la plus aimable possible, sans trop discerner qu'il ne s'agit que d'une image.

L'être humain navigue alors de manipulations en stratégies inconscientes, dépendant des conditions pour se sentir rempli et complet, et cela seulement pour quelques instants, forcément fugaces.

Il se manipule en fait lui-même sans même en avoir conscience.


Plus il découvre en son être la source d'amour et reste en contact conscient avec celle-ci, s'y fond avec dévotion ... plus la peur s’efface et il peut alors aller vers ce qui est bon et juste pour lui.

Il dit non lorsqu'un non est requis.

Il dit oui lorsque c'est un oui,

cela depuis le coeur et non l’esprit conditionné,

dans le respect naturel de la globalité.

Il peut enfin, petit à petit, laisser tomber tous les masques censés le protéger mais qui le font en fait souffrir et faussent la relation authentique.

Il est à l'écoute, dans le bon sens du terme.

Sa relation à lui-même devient de plus en plus "saine", belle, simple, et cela se répercute en tout et pour tous.

Il ose !

Il dit ce qu'il a à dire.

Il a confiance.

Il suit ses élans intérieurs sans plus trop se soucier, s'encombrer ...

Il est présent à ce qui est là.

...

Oui, être soi, dans cette expression du Soi ... quel délice à partager sans modération !


Comme une mélodie légère et nouvelle à chaque coin de rue, une explosion créatrice qui n'attend rien, ne demande rien.

Une douce célébration du vivant.



 

Formulaire d'abonnement

whatsApp : 06 21 09 36 54

  • Facebook

©2020 by Balajiva - Accompagnement de l'Être & thérapie énergétique Proudly created with Wix.com