• Jessica

Le cru dans l'alimentation Ayurvédique


Cru cru cru 🎶 cru cruuuuudités 🎶


C'est lorsque les températures augmentent dans la nature que je commence à augmenter ma consommation de crudités et ça me plait!!


Une grande dose de vitalité, ça pétille, ça croustille et surtout ça vibre fort en prana, l'énergie vitale!


Mais attention ... avant de faire comme moi ... avez vous un feu digestif assez puissant pour digérer des crudités? Et qui plus est une salade entière?


Les crudités sont très intéressantes pour leur apport énergétique, c'est de la vie pure!!

Une bombe de vitamines, minéraux et oligo-éléments ... Elles sont également nettoyantes et c'est une belle saison pour offrir cette action douce à notre organisme.

Cependant, il est essentiel que le corps soit à même de métaboliser les aliments crus qui demandent un double effort au feu digestif ... et oui! La cuisson qui n'est pas faite sur le feu extérieur devra être faite par le feu de votre bidon :-)


Si votre corps manifeste des excès de Vata comme de la sécheresse, de l'irrégularité métabolique, légèreté, agitation mentale ... ce n'est pas la meilleure façon de consommer vos aliments actuellement ... ou si vous souffrez de ballonnements, de constipation ou encore de somnolence après le repas, signifiant un feu digestif faible, déséquilibré, alors ce n'est peut-être pas non plus une bonne idée de consommer des crudités ou bien en toute petite quantité, toujours en début de repas et pourquoi pas simplement quelques feuilles de salade verte! L'idéal dans cette seconde situation est de commencer d'abord par améliorer votre capacité digestive et d'explorer les raisons de son affaiblissement et d'augmenter alors petit à petit votre consommation d'aliments crus.


Notre feu digestif, à l'image du soleil qui est à son zénith en milieu de journée, est physiologiquement plus fort pour le repas de midi, sauf exceptions en cas de course effrénée contre la montre qui génère du stress et peut éteindre celui-ci. De ce fait, il est plus logique de consommer les crudités le midi, et surtout si il s'agit d'une grosse salade :-)


Sachez également que plus vous consommez d'aliments en un même repas, plus cela demande d'énergie au corps, c'est trop d'informations ... il est préférable de se satisfaire de quelques aliments différents mais de bien les digérer, car une bonne digestion est un pilier pour la santé.


Le printemps est le moment idéal pour manger plus de crudités, l'été également, par contre il est essentiel de diminuer voir stopper leur consommation en fin d'été, avant la fin de l'été!! C'est le moment où Vata va commencer à s'accumuler dans le côlon en raison des qualités sèches, froides, rugueuses et légères des légumes crus. C'est alors le bon moment pour nous diriger à nouveau vers la douceur, la chaleur et le nourrissement afin de préparer le corps à l'automne, saison Vata :-)


Bon ... quelle joie ce matin de découvrir les premières fevetes au marché ... et les premiers petits pois ...et .... j'adore cette saison et ses légumes, je sens mes cellules jubiler c'est juste waouhhh !!


Ce que j'ai mis dans ma super salade ... salade verte, fevetes, fenouil, quelques oléagineux, raisins secs, baies de goji, tofu fumé, coriandre et menthe fraiches, cumin, curcuma et cardamome en poudre, citron, huile d'olive et sel rose de l'himalaya ....

MA!! Una merveille!!


Un repas idéal pour une constitution Pitta en ce début de printemps avec des températures qui augmentent ici, à Nice.


De manière globale ...


Les individus de type Vata en état d'équilibre peuvent consommer des salades de temps en temps et y rajouter une belle quantité d'huile pour équilibrer le coté rugueux et léger du cru ... huile de sésame, amande, avocat, olive ou lin à mixer avec une autre ... Du vinaigre de cidre car la saveur acide apaise l'air, des épices douces telles que cardamome, fenouil, cumin et pourquoi pas un peu de gingembre frais pour soutenir la digestion et pour leur verrue carminative et/ou équilibrant les 5 vents. Puis des graines ou noix telles que des amandes, noix de pécan, pignon ou encore des noix pour leur richesse nutritive, entre autres!

Avocats, betteraves, carottes, radis, tomates, petits pois ...

Il est possible de mélanger avec un peu de céréales cuites type riz, amarante ou quinoa afin de donner un peu plus de structure, de terre.

Préférez du sel de mer pour son humidité, du gomasio ou de la sauce soja.

Moins il y'aura d'aliments pour un métabolisme Vata, mieux la digestion se passera.

Lorsque Vata est trop déséquilibré, il est préférable de se diriger vers des aliments chauds et onctueux!


Les individus de type Pitta en équilibre sont censés être à même de digérer une salade sans soucis car leur capacité digestive est forte, cependant celle-ci réduit avec l'âge ... bah oui ... Il convient alors de s'adapter au vivant! Et cela se fait tout naturellement si nous sommes à l'écoute du corps.

Les saveurs douces, astringentes et amères sont idéales ... carottes, artichauts, asperges, endives, salades vertes (douces et amères), céleri, fenouil, épinards ... Pourquoi pas également y introduire une céréale lorsque l'appétit est fort, épeautre, petit épeautre, riz ou millet, ou bien une légumineuse au choix.

Huile d'olive, de tournesol ou de chanvre, quelques oléagineux avec parcimonie, les graines de courge ou de tournesol faisant parties des moins huileuses pour Pitta.

Pour équilibrer Agni, le feu digestif, mais aussi pour le plaisir gustatif, des herbes rafraîchissantes comme la coriandre ou la menthe, puis des épices douces telles que le fenouil, cumin, coriandre, cardamome ou encore la cannelle sont idéales. Et pourquoi pas quelques fleurs comestibles cueillies avant le repas ... Un filet de citron, et le tour est joué!

Lorsque Pitta est déséquilibré ... c'est alors à voir, il convient d'explorer la force digestive et de s'adapter!


Les individus de type Kapha en état d'équilibre peuvent bénéficier des bienfaits des crudités à condition de bien allumer "la chaudière" grâce à des épices chauffantes telles que le poivre, gingembre, curry ou curcuma. Peu d'huile et la choisir chauffante comme celle de moutarde, carthame, ou lin à mélanger avec une autre car trop riche, même si tournesol ou olive font l'affaire.

Basilic ... coriandre ... radis, céleri, asperge, carotte, blettes, salades vertes, épinards (piquantes et amères), champignons, petits pois ... très peu de sel et choisir du sel de roche plus asséchant.

Si vous souhaitez y rajouter un aliment, privilégiez une légumineuse plutôt qu'une céréale, pour leur coté asséchant idéal pour Kapha.

Et puis là j'ai envie de vous dire que c'est déjà bien!!

Lorsque Kapha est déséquilibré, s'adapter à la capacité digestive, encore et toujours, et fortifier celle-ci ... encore et toujours!!


J'aime rajouter un peu de tofu, nature, fumé, aux herbes ... ou un oeuf, parfois quelques baies de goji, quelques raisins secs ou figues séchées (attention au Kapha pour qui la saveur trop sucrée ne réussit pas), des graines germées ... Lorsque vous mangez, laissez pleinement s'exprimer votre créativité dans les saveurs, odeurs, couleurs et textures qui nourrissent les sens et l'Âme.


Lorsque vous consommez un repas quel qu'il soit, soyez à l'écoute du résultat, celui-ci vous apporte-t-il de l'énergie ou vous en prend-t-il?

Est-ce qu'il passe comme une lettre à la poste ou génère différents symptômes?


Comme vous l'aurez compris, le cru n'est pas pour tout le monde, pas tout le temps, pas n'importe comment ... !


Soyez à l'écoute tout simplement ...


Bon appétit :-)






06 21 09 36 54

©2019 by Balajiva-Accompagnement de l'Être & thérapies énergétiques Proudly created with Wix.com