• Jessy

Que se passe-t-il si tu dis oui ?

L’être humain est truffé de blessures, plus ou moins intenses, plus ou moins anciennes, plus ou moins acceptables, plus ou moins supportables.

Ces blessures, ces peurs profondes, créent des distorsions dans la psyché, le comportement, la liberté d’expression, la spontanéité, l’authenticité, la vulnérabilité …

Bref un joyeux bazar et bien souvent pas si joyeux que ça n’est-ce pas ?!

Lorsque tu te sens rejeté(e), que se passe-t-il si tu dis OUI de tout ton coeur, ton corps, ton esprit, ton âme ?

Lorsque tu te sens abandonné(e), que se passe-t-il si tu dis OUI de tout ton coeur, ton corps, ton esprit, ton âme ?

Lorsque tu te sens trahi(e) ?

humilié(e) ?

jugé(e) ?

Non aimé(e) ?

Lorsque tu sens en toi ce sentiment d’injustice ?

d’impuissance … ?

Que se passe-t-il vraiment si, pour un instant, tu es pleinement d’accord avec cela ?

Que se passe-t-il si, pour un instant, tu t’autorises à ressentir ça dans le corps ?

Que se passe-t-il si, pour un instant, tu cesses de te battre et acceptes profondément qu’il en soit ainsi ?

Si tu permets au courant de remonter à la surface les vieux débris du passé, sans plus te poser de question, avec amour et confiance.

Pour moi je vais te dire ce qui se passe … c’est le pied !

Ça se détend, le conflit disparaît, c’est la paix avec ce qui est là et a envie de se jouer … ou de se rejouer !

En fait il n’y a aucun contrôle sur ce lâcher, il advient de lui-même et est une conséquence de l’observation, de la présence consciente au mécanisme du refus mental, ou bien d’un « trop » qui fait craquer les défenses.

Cela devient évidence.

Pour certains, ça ressemble à une abdication,

Pour d’autres un abandon,

Et encore pour d’autres une dévotion …

Peut-être que le corps s’abandonne, l’esprit abdique et le coeur comme l’âme se dévouent … Qui sait !

Quoi qu’il en soit lorsque ce OUI est présent alors la structure corps et mental peut se relaxer en profondeur car les tensions proviennent pour la plupart du refus et du contrôle.

Ce combat constant contre ce qui est, est créateur de souffrance, le refus EST souffrance.

Laisse toi ressentir ce que ça fait de se sentir rejeté(e),

sentir dans le corps le jugement, l’humiliation, l’impuissance …

Il s’agit de sensations.

Il s’agit d’expériences.

Sois un grand Oui !

Parce que sentir fait bien moins mal que d’y résister, qui, de toute façon génère aussi des sensations mais bien plus intenses car couplées de l’énergie du refus.

Cela me fait penser au fait d’essayer de boucher un trou par lequel de l’eau essaie de sortir, peux-tu voir comment cela augmente rapidement la pression … ?

Sois un grand Oui !

Car lorsque l’histoire est acceptée, elle peut se déliter et l’attention se porte sur la sensation qui, à sont tour acceptée et vue pour ce qu’elle est, une simple sensation, peut également se fondre dans l’être.



 

Formulaire d'abonnement

whatsApp : 06 21 09 36 54

  • Facebook

©2020 by Balajiva - Accompagnement de l'Être & thérapie énergétique Proudly created with Wix.com